Articles

Abadenn / Spectacle

Skritell-Galnys-A4

D'ar Sadorn 24 a viz Meurzh 2018 - 8eur30

"GALNYS, pe PRIZ AR GWAD"

Perzh c'hoari e brezhoneg • ustitlet •

Teatr Max Jacob - Kemper - 8 €

AN ISTOR : En un tu bennak, en amzer gozh ar broioù predenek, en tu all da Vor Breizh… Ur priñs yaouank zo bet drouklazhet. Nepell da-heul e teuio e gerent da c’houlenn ar Galnys ouzh familh ar muntrer, diouzh a vez graet a-holl-viskoazh. Ma ’z a plaen pep tra e vo renket an tabutoù etre an daou glann. Ma ne vez ket emglev e vo riskl a vrezel. Ha brezelioù kriz, siwazh, zo c’hoazh e memor ar re goshañ. Emglev kamm-digamm pe brezel kriz? Sed aze ar goulenn bras savet gant Galnys, unan hag a vez heklev dezhañ en hor bed a-vremañ. Daoust ma taol Galnys blaz an drajedienn ez eus ivez kalzik a farouellerezh e-barzh. Ar pezh c’hoari-mañ, skrivet gant Yann Fulub Dupuy, a vo c’hoariet gant ar strollad Tro-didro dindan e renerezh hag hini Mich Beyer.

 


Samedi 24 mars 2018 - 20h30

"GALNYS, ou LE PRIX DU SANG"

Pièce de théâtre en breton • surtitrée •

Théâtre Max Jacob - Quimper - 8€

L’HISTOIRE... : Quelque part, dans le lointain passé d’un pays celtique, d’un côté ou de l’autre de la mer de Bretagne... Un jeune prince vient d’être assassiné. Sans tarder, dans le respect de la tradition ancestrale, la parenté viendra réclamer le Galnys – réparation financière pour la mort d’un homme – à la famille du meurtrier, noble elle aussi. Si un accord est trouvé, la querelle entre les deux clans s’éteindra. Dans le cas inverse, le risque n’est autre que la guerre. Et un cruel combat hante encore la mémoire des aînés. Accord insatisfaisant ou conflit armé? C’est la question que pose Galnys dans un temps éloigné du nôtre, parmi des hommes en proie à l’amour et à la haine, aux prises avec complots et traîtrise. Une question qui bien sûr résonne dans notre actualité la plus contemporaine. La dramaturgie progresse dans l’enchaînement de ces petits riens, terribles ou burlesques, qui vont mener à la guerre. Le coup de théâtre du quatrième acte soulignera avec cruauté le caractère dérisoire de tout ce qui a précédé. Avec Galnys, le spectateur sera ballotté entre rire et drame, entre tragédie, farce et... chansons.

Nombreux sont ceux qui veulent acquérir de solides compétences pour bien maitriser la langue bretonne pour pouvoir s’orienter vers les métiers de l’enseignement. Ces métiers recrutent chaque année dans les différents systèmes d’enseignement bilingue. Kelenn propose une formation unique, efficace et concrète, ouverte aux débutants complets : « Maîtriser le Breton comme langue des métiers de l’enseignement »

TOP